Assurance voiture : les questions à poser à votre assureur au moment de signer un contrat

Avoir une assurance voiture est désormais une obligation pour chaque propriétaire ou conducteur. Cependant, le marché de l’assurance auto est très varié. Les offres sont vastes. Elles peuvent varier d’une compagnie à une autre. Avec les jeunes conducteurs, comprendre de A à Z le contrat pour l’assurance peut être difficile. Et cela, sans oublier que,  parfois, le coût de la cotisation annuelle augmente. Il change selon la situation de l’assuré. Pour éviter les mauvaises surprises, avant de signer le contrat, il est nécessaire de poser les bonnes questions à son assureur.

Comment se déroule l’indemnisation des sinistres ?

Dans le cas où il y a un accident, les dégâts doivent être couverts par les « garanties dommages ». Vous devrez connaitre comment se passe le calcul lors de l’indemnisation. Cela est déjà indiqué sur le contrat, mais il est difficile de le comprendre d’un simple coup d’œil. Il se fait selon chaque situation. Si vous conduisez une nouvelle voiture, la garantie catalogue est l’idéale. La cotisation est plus élevée, mais la valeur du dédommagement est convenable au prix d’achat. Pour un véhicule déjà abîmé, il est préférable d’entrer dans la catégorie de la garantie de remplacement. C’est le même cas pour une ancienne voiture. L’indemnisation aura la valeur d’un prix en occasion.

Quelles sont les situations exclues dans le contrat d’assurance ?

Sur chaque contrat d’assurance voiture, il y a les exclusions. Cela dit, les cas où l’assureur ne prend pas en charge les dommages. La plupart d’entre elles sont imposées par la loi. Comme exemple, pour une conduite en état d’ivresse ou sans permis, la compagnie ne peut rien faire. C’est également le cas des passagers et des conducteurs qui ne respectent pas les règles de sécurité. En ce moment, certains assureurs ajoutent aussi d’autres exclusions comme le vol, l’emprunt d’auto, … Il est dans ce cas, indispensable de faire très attention sur ces points.

Les services supplémentaires et les assistances : quelles sont les propositions de l’assurance ?

Ces services varient selon chaque assurance. Mais presque toutes les compagnies réputées en proposent. Le conducteur a la possibilité d’accepter ou de refuser la proposition. Il s’agit d’une assistance pour la réparation, pour le déplacement des sinistres ou pour les démarches administratives.  Notons qu’en ajoutant des services complémentaires, la cotisation annuelle ou mensuelle augmente. Ce sont en particulier les jeunes conducteurs ou ceux qui ont des difficultés à gérer les situations difficiles qui en optent.

Mon assureur voiture ne veut plus m’assurer. Que faire ?
Assurance bateau et navigation de plaisance : pas obligatoire mais primordiale tout de même