Zoom sur le permis AM : scooter et voiturette

La voiture sans permis ou VSP est actuellement en plein essor dans toute la France. Cela vient sûrement de la simple raison qu’elle se décline sous plusieurs modèles plus stylés et mieux équipés. Compte tenu de cette circonstance, de nouveaux dispositifs réglementaires ont été adoptés afin d’améliorer les conditions de sécurité routière et la bonne circulation sur la voie publique. Parmi ceux-ci se trouve le permis scooter et voiturette. Ainsi, vous souhaitez conduire librement une VSP ? Il vous est alors conseillé de passer votre permis AM. Mais avant cela, faisons le tour d’horizon sur ce dernier.

À l’origine du permis AM

Auparavant, pour conduire une voiture sans permis, le BSR ou Brevet de Sécurité Routière suffit jusqu’à la fin de l’année 2012. Effectivement, depuis le début de 2013, les règlements ont été modifiés en donnant naissance à un nouveau type de permis, à savoir le permis AM. Eh oui ! Ce dernier est devenu obligatoire pour tous les automobilistes qui souhaitent conduire un scooter ou un quadricycle léger. Plus précisément, il s’agit d’une autorisation de conduite indispensable pour celui ou celle qui ne possède pas un permis B ou B1. Cela dit, bien que la dénomination vous invite à croire qu’il est question d’un permis de conduire normal, ce n’est pas pour autant le cas. À vrai dire, il n’est simplement qu’une version améliorée ou renforcée du BSR et non pas un permis à point.

Obtenir son permis quadricycle, scooter et voiturette

Avant tout, le permis scooter n’est pas obligatoire pour les conducteurs et automobilistes nés avant l’année 1988. Si vous n’êtes pas concerné par ce cas, il vous faudrait alors obtenir votre permis AM dans l’immédiat. Pour ce faire, il vous importe de surmonter les deux parcours lors de l’examen, à savoir l’épreuve théorique et l’épreuve pratique. La première est certifiée par l’obtention d’une ASR ou Attestation de Sécurité Routière. La seconde consiste quant à elle à passer le BSR durant une durée de 7 heures. Dans ce sens, l’épreuve pratique comprend une formation hors circulation qui dure 2 heures, une conduite en circulation de 4 heures et enfin une sensibilisation aux risques d’une durée d’une heure. Pour information, les deux épreuves n’ont lieu que seulement deux fois par an, à savoir durant le mois de mars et d’octobre.

Les dossiers à remplir pour obtenir son permis AM

Une fois que vous avez réussi les épreuves théoriques et pratiques, vous recevrez en retour une attestation de suivi de formation. Cette dernière qui vous permet d’enclencher la demande de votre permis scooter, voiturette et quadricycle à la préfecture. Il ne vous reste plus alors qu’à compléter votre dossier avec un formulaire Cerfa, une copie d’identité, une attestation de recensement, deux photos d’identité, etc. Bref, vous savez désormais l’essentiel concernant le permis AM, rendez-vous sans plus attendre auprès de votre auto-école pour le préparer et le passer.

Acheter un scooter d’occasion : les points à vérifier
La stratégie à adopter pour revendre son scooter et ne pas perdre trop d’argent