Est-il dangereux de se déplacer en vélo électrique ?

Vous connaissez sans doute le vélo. Ce moyen de transport que l’on apprend dès son jeune âge. Le vélo est populaire pour son aspect léger et sa capacité à se faufiler dans les embouteillages. Le vélo est économique et écologique car il ne nécessite aucun carburant, donc aucune émission de gaz à effet de serre. Le vélo électrique est un vélo à assistance électrique (aussi appelé VAE). C’est un vélo équipé d’un moteur électrique et d’une batterie. Voici ce qui distingue un VAE d’un vélo normal.

A la découverte du VAE !

Le vélo à assistance électrique est un vélo muni d’un moteur électrique et d’une batterie rechargeable. Appelé aussi bicyclette assistée, ce moyen de transport connaît son essor au courant des années 2015. Comment fonctionne-t-il ? Grâce à la batterie rechargeable, le moteur assiste le cycliste lors de son pédalage. En effet, des capteurs envoient des signaux au moteur lorsqu’il est appelé à l’aide. Ceci selon la vitesse ou l’effort de pédalage. Cette assistance est réglable selon le type de VAE à disposition. La recharge de la batterie du VAE se fait via des stations de recharge spéciales. Quant à son autonomie, elle varie entre 30 et 70KM voire plus selon le type de VAE. Vous pouvez circuler avec un VAE à partir de 14 ans (avec permis) ou 18 ans (sans permis).

Le vélo électrique est-il un danger ?

Ce type de transports présente des inconvénients. Le plus remarquable est sans doute sa vitesse. Il y a un fort risque d’accident si le cycliste dépasse les 25KM/H. Les VAE dépassant cette vitesse sont appelés «  Speedelec », « Speed-pedelec » ou encore « Speed bike ».

Question batterie, son principal point faible est sa fragilité. La  batterie des VAE ne supporte pas les chocs. Contenant des produits chimiques nocifs, elle ne doit dans aucun cas être percée ou fortement endommagée.

Le vélo électrique : les bons points à connaître

« Mangez sainement et pratiquez une activité physique quotidienne », telle est la devise des personnes en bonne santé. Le vélo est une activité physique très recommandée. Grâce à l’effort qu’il vous faut fournir pour avancer, vos muscles travaillent. Cela permet de diminuer les mauvaises graisses et les toxines de votre corps. Le vélo électrique permet-il un effort physique ? Pour rappel, le vélo électrique est un vélo à assistance électrique. Donc, il ne fait qu’assister le cycliste qui se charge de pédaler. Si le cycliste cesse de pédaler, le moteur s’arrête lui aussi.

Le VAE : un ami de la nature, un vélo électrique écologique. Moins d’émission de gaz à effet de serre. Donc moins de pollution. Circuler en ville avec un vélo électrique contribue à la protection de l’environnement. Comment ? Moins il y aura de transports polluants, plus l’environnement se portera mieux.

Combien de kilomètres puis-je faire en vélo électrique ?
Quel entretien spécifique pour un vélo électrique par rapport à un vélo classique ?